Benissanet - Terres de l'Ebre

Date sélectionnée
No disponible
Benissanet - Terres de l'Ebre

La connexion du nom est arabe Benissanet. Il semble que l'origine de la ville était une ferme musulmane, assis sur des ruines romaines. Le repeuplement du territoire a été confiée à l'ordre des Templiers, qui se sont installés dans le château de Miravet. Avec la disparition des Templiers aux Hospitaliers devenus fondateurs de la forteresse de Amposta.

Pendant la guerre contre Jean II, la population n'a joué aucun rôle. mais qui affecte sérieusement l'expulsion des Maures, en 1610, décrétée par Philippe III. Les expulsés étaient Benissanet 432, qui occupait 90 maisons. Si cela est vrai, le foyer des incendies 1568 et 81 Benissanet affectés à un prêtre. Il convient de mentionner que ce n'était qu'une vieille chrétienne, et que le peuple, après l'expulsion, pour lui seul.

La population a été laissée battue et appauvrie après la révolte et de la relève. En 1719, la ville a été réduite à 199 habitants. Après cette baisse, Benissanet, comme tous les peuples essentiellement agricoles reprise économique considérable enregistré et, par conséquent, démographiques. Dans cent ans, est passée de 199 habitants en 1118. Cette dynamique s'est poursuivie en dépit des guerres carlistes, où il y avait des soldats et des victimes de l'un et l'autre.

Pendant la guerre civile de 1936-1939, la population a été sévèrement puni. Il a produit de nombreuses victimes, la démolition de bâtiments par les bombes. Le point culminant est l'église, qui remonte à un retable du siècle. XVII.

Du début à la fin de l'incendie, Benissanet allé 1900-1613 habitants. Le recensement en cours est 1028 personnes.

Festivals et coutumes

Célébrez festival le 17 Janvier, fête de Saint Antoine, Festival d'hiver et le 25 Juillet, Festival d'été de Saint-James.

Le Rosaire de la Vierge du Pilier, qui date de 1850, est chantée et accompagnée par la fanfare locale.

Attractions

Architectural et artistique Benissanet est une ville pauvre, comme les bâtiments les plus remarquables ont été complètement détruits pendant la dernière guerre. Il est intéressant de visiter l'église, la croix, la chapelle du Pilar et le refuge de la Grande fontaine. Cet abri a été construit par les femmes de la ville avec l'aide de soldats républicains, ce refuge est ouvert au public à partir du 17 Avril 2009.

Texte tiré du site http://www.benissanet.cat


Benissanet - Terres de l'Ebre

Partager sur

Facebook Twitter del.icio.us Google MySpace

Suivez-nous

Facebook